Comment faire une bouture de plante d’intérieur ?

0
65
bouture de plantes d'intérieur

Mars et avril sont des périodes charnières pour les amateurs de plantes d’intérieur. Le renouveau du printemps incite à donner vie à de nouvelles pousses. Faire une bouture peut sembler technique, mais c’est en fait un jeu d’enfant avec les bons conseils. Que vous soyez novice ou expérimenté, cet article vous guidera à travers différentes méthodes de bouture adaptées à chaque type de plante.

L’art de la bouture : une affaire de timing et de technique

La bouture est une méthode de reproduction végétative qui permet de créer une nouvelle plante à partir d’une partie de la plante mère. Mars et avril, avec leur montée graduelle de la lumière et de la température, offrent des conditions idéales pour cette pratique.

La bouture de rejetons

Certaines plantes, comme le Chlorophytum (plante arraignée), produisent naturellement des rejetons.

Ces extensions semblent demander à être replantées !

Comment faire une bouture de Chlorophytum ?

  1. Séparez délicatement le rejeton de la plante mère avec un couteau propre.

  2. Placez les dans de l’eau pour stimuler la pousse des racines.

  3. Une fois que les racines du rejeton ont poussé replantez-le dans un pot avec du terreau frais.

  4. Gardez le sol légèrement humide et à une bonne luminosité sans soleil direct.

chlorophytum et ses rejetons
Chlorophytum et ses rejetons

La bouture bulbeuse

Les plantes comme les alocasia se prêtent bien à la bouture par division de bulbe. Cela signifie que la plante mère va créer de nouveaux bulbes en périphérie du bulbe principal : on les appelle les bulbilles (mignon non ?)

bouturer une alocasia

Comment faire une bouture d’Alocasia ?

1. Lors du rempotage, sortez votre alocasia de la terre et séparez les bulbes qui se forment à la base de la plante mère.

2. Plantez-les directement en terre.

3. Chaque bulbe deviendra une nouvelle plante indépendante, pour peu qu’il dispose de suffisamment de lumière et d’un arrosage modéré.

La bouture par coupe :

La méthode la plus commune de bouturage implique la coupe d’une partie de la tige ou de la feuille.

  1. Choisissez une tige saine avec au moins deux nœuds (parties d’où peuvent pousser les feuilles ou les racines).
  2. Coupez juste en dessous d’un nœud avec un couteau propre
  3. retirez les feuilles inférieures et plongez l’extrémité coupée dans de l’eau ou plantez-la directement dans un mélange de terreau et de perlite.

    L’enracinement peut prendre quelques semaines, donc patience est le maître-mot.

Conseils généraux pour réussir ses boutures

  • Humidité : Maintenez un bon niveau d’humidité, surtout pour les boutures en eau, en changeant l’eau régulièrement pour éviter la stagnation et les maladies.
  • Lumière : Une lumière indirecte est idéale. Évitez le soleil direct qui pourrait brûler les jeunes pousses.
  • Température : Une température ambiante entre 18 et 24°C favorise l’enracinement.
  • Patience : Chaque plante a son rythme. Certaines racines apparaîtront en quelques semaines, tandis que d’autres prendront plusieurs mois.

Conclusion

Faire une bouture de votre plante d’intérieur favorite est une manière gratifiante d’élargir votre collection sans dépenser une fortune. C’est également un moyen de partager votre passion avec amis et famille en offrant des boutures de vos plantes. Mars et avril sont les moments idéaux pour commencer cette aventure. Avec un peu de patience et de soin, vous serez bientôt récompensé par la croissance de nouvelles plantes saines et vigoureuses. Laissez la nature faire son œuvre et profitez du spectacle !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here