Zoom sur les techniques de rénovation d’un conduit de cheminée

0
583

Pour affronter les saisons froides, nous disposons actuellement d’un large choix d’appareil de chauffage. Mais malgré l’apparition des radiateurs électriques, plusieurs foyers utilisent encore la cheminée pour se chauffer. Cependant, il est crucial d’entretenir régulièrement cette dernière pour garantir la sécurité de l’habitation et assurer son bon fonctionnement. Mais parfois, les travaux d’entretien ne suffisent plus. Pour recouvrer ses performances d’antan, la rénovation du conduit de la cheminée peut s’avérer nécessaire. Nous en parlons justement dans les paragraphes suivants. Découvrez ! 

Comment peut-on rénover le conduit de fumée d’une cheminée ? 

Les travaux de rénovation sont généralement entrepris lorsque le conduit n’est pas étanche ou lorsqu’il présente d’importants signes de dégradation. Pour leur exécution, il est conseillé de faire appel à un ramoneur professionnel. Selon les cas, cet artisan peut mettre en œuvre deux techniques différentes, à savoir : 

1. Le chemisage de la cheminée  

Le chemisage de la cheminée consiste à appliquer un revêtement étanche sur la paroi interne et/ou externe de son conduit pour l’étanchéifier. Cette méthode présente de nombreux avantages. Malgré sa réalisation, le tirage naturel de la cheminée est en effet conservé. Ce qui garantit une utilisation économique et sans déperdition de thermique de la cheminée. En outre, le chemisage de cheminée prend moins de temps. En dépit des travaux, l’intérieur de la maison restera propre. 

Il est à noter que le chemisage du conduit de la cheminée peut se faire de deux manières. Il y a, d’une part, la technique par projection de mortier. Il consiste à recouvrir l’intérieur du conduit d’évacuation d’un enduit spécial. D’autre part, on peut se servir d’une gaine de résine pour rendre le conduit plus étanche.

2. Le tubage de la cheminée  

Il s’agit encore ici d’une technique qui permet d’améliorer l’étanchéité du conduit. Le tubage de la cheminée consiste en effet à insérer un long tube en inox, souple et rigide, dans le conduit. 

En revanche, il faut savoir que cette technique ne peut être utilisée en toutes circonstances. Les ramoneurs professionnels l’utilisent principalement pour travailler l’étanchéité d’un conduit maçonné. En outre, les travaux y afférents devront respecter les normes NF DTU. 

Dans quels cas procéder à la rénovation du conduit de fumée ? 

La rénovation du conduit permet d’optimiser le rendement et les performances thermiques d’une cheminée ancienne. Pour sa mise en œuvre, il faudra cependant contacter un professionnel comme cet artisan ramoneur dans l’Eure et Loire sur ce site. Mais avant d’entamer les travaux, cet artisan effectuera un diagnostic du conduit. Ce qui lui permet de déterminer la technique de rénovation à adopter.

La plupart du temps, des travaux de rénovation sont exécutés lorsque le conduit de la cheminée manque d’étanchéité. Un tel problème occasionne des pertes de chaleur considérables et une évacuation des fumées par les parois du conduit. Pourtant, cela peut représenter un danger pour la maison et ses occupants. Pour y remédier, la rénovation du conduit devra être effectuée urgemment. 

En effet, le défaut d’étanchéité du conduit occasionne des fuites de fumées. Ces dernières sont pourtant chargées de monoxyde de carbone. Ce gaz incolore et inodore peut nuire à la santé des personnes. L’inhalation d’une forte quantité de ce gaz est d’autant plus mortelle. 

Mais à côté des risques sanitaires, un incendie peut se déclarer en raison du manque d’étanchéité du conduit. L’intérieur de ce dernier peut en effet surchauffer. Ce qui risque de déclencher un feu de cheminée. Ce dernier peut s’étendre à la cheminée et à la maçonnerie de la bâtisse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here