Guide pratique pour préserver le bon état d’une charpente en bois

0
1040

Le vieillissement de certaines structures de la maison est inévitable avec le temps. C’est notamment le cas de la charpente en bois. Pourtant, les dommages au niveau de celle-ci ne devront pas être pris à la légère. Comme la charpente forme l’ossature du toit, tous les éléments qui composent celui-ci reposent sur cette structure. Dans cet article, nous allons justement voir comment conserver l’intégrité d’une charpente en bois. Découvrez !

Focus sur les principales causes de détérioration de la charpente en bon

Comme il est dit plus haut, la dégradation de la charpente en bois est incontournable avec les années. Le bois est en effet un matériau naturel qui vieillit rapidement sans les soins nécessaires. Pour prolonger la durée de vie de la charpente, il est donc important de l’entretenir régulièrement. Pour cela, il est conseillé de faire appel à une équipe de professionnel qui réalisera le bon diagnostic.
En effet, il faut savoir que plusieurs facteurs sont à l’origine de la dégradation d’une charpente en bois. Le plus souvent, il s’agit de :

L’infiltration d’eau issue de la toiture

L’humidité s’infiltre par le toit lorsque les tuiles sont endommagées ou mal connectées. Pourtant, la charpente en bois craint l’eau. Cet élément provoque en effet le pourrissement et la déformation du bois. L’humidité est également à l’origine de l’apparition des champignons.

Les champignons lignivores

Leur présence favorise le pourrissement du bois de la charpente. Les taches brunâtres sur cette dernière témoignent de leur présence. À côté de l’humidité, les champignons lignivores apparaissent lorsque la toiture n’est pas correctement ventilée.

Les insectes ravageurs

Avant son installation, la charpente en bois subit un traitement pour la protéger des insectes xylophages. Toutefois, les effets de ce traitement s’estompent au fil des années. Les insectes ravageurs comme les vrillettes, les termites, les coléoptères et les larves de capricornes viennent alors dévorer le bois et creuser des petits trous. Ce qui rend la charpente plus fragile.

Les accidents

On n’est jamais à l’abri des accidents. À cause d’une forte tempête, une branche imposante peut en effet chuter sur le toit. Ce qui peut causer des dommages importants sur la charpente.

Conseils pratiques pour éviter la dégradation d’une charpente en bois 

La charpente constitue une structure importante de la maison en raison de sa fonction. Ainsi, il est essentiel de garantir son bon état. Pour cela, quelques précautions devront être prises pour prévenir sa dégradation.

Pour commencer, il faut veiller à l’étanchéité du toit. Comme il est dit plus haut, la charpente en bois est vulnérable face à l’humidité. Cette dernière est en effet responsable de son ramollissement, de sa déformation et de son affaissement. Pour éviter ces problèmes, il faudra ainsi mettre fin aux infiltrations d’eau. Ce qui implique le remplacement des tuiles endommagées, le nettoyage régulier de la toiture et le remplacement des joints défectueux. Pour ces travaux, il est recommandé de contacter une équipe de professionnels comme cette entreprise de couverture à Agen sur ce site : ets-couverture.fr qui a tous les moyens nécessaires pour garantir une intervention sécurisée et satisfaisante.

Ensuite, le renouvèlement du traitement du bois de la charpente doit se faire à temps. Cela prévient les attaques des insectes xylophages. D’ailleurs, s’ils ont envahi une partie importante de la charpente, un traitement curatif à base d’insecticide devra être réalisé pour les éliminer.

Pour terminer, un entretien régulier de la charpente en bois permet d’éviter sa dégradation. Il consiste à remplacer les pièces en bois pourries ou infestées de ravageurs. En plus de préserver la solidité de cette structure, ces opérations éviteront les travaux de rénovation trop onéreux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here